édito

En cette neuvième saison du Carré, le succès de notre structure n’est plus à démontrer tant son appropriation par le public et le rayonnement au sein du Golfe de Saint-Tropez sont établis, sources de fierté et de joie pour nos administrés qui bénéficient, tout au long de la saison, de la découverte de grands artistes nationaux et internationaux portés par une programmation ouverte et éclectique.
Théâtre, danse, cirque, musique, humour, pluridisciplinarité, le florilège 2017-2018 est riche de promesses et chacun pourra y trouver un moment d’émotion et de plaisir, de questionnement et de partage.
Notre politique culturelle poursuit notamment son objectif en direction des jeunes publics, en et hors temps scolaire : une offre et un dispositif d’accompagnement artistiques leur sont dédiés chaque saison afin de permettre la découverte du spectacle vivant dès le plus jeune âge, développer l’esprit critique et les potentiels de l’imaginaire pour nos enfants.
A travers le projet artistique de notre théâtre, nous voulons affirmer une action publique où tous les acteurs artistiques, créateurs, publics, professionnels, institutions, se retrouvent pour partager un espace de vie riche, dynamique et convivial.
Le théâtre est un reflet de l’homme, miroir du monde à la fois actuel et immémorial. à ce titre, il participe à densifier le lien social en mettant en partage joie, réflexion et émotion. Et, nous le constatons, notre théâtre porté par une ambition que nous souhaitons forte est devenu aujourd’hui, un vecteur essentiel de la vitalité et de l’attractivité de notre territoire.
Aussi, à tous et à toutes, cher public, je souhaite une très belle saison artistique !

Vincent Morisse
Maire de Sainte-Maxime
Président de la Communauté de Communes
du Golfe de Saint-Tropez
Conseiller Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur
Jehanne Arnaud
Conseillère Municipale déléguée à la Culture

 

Art public et généreux par excellence, le théâtre, depuis l’antiquité, se définit par nature et par vocation comme « politique » : au sens étymologique du terme, les arts de la scène s’inscrivent au coeur de la « cité » (polis) et participent pleinement à la vie de ses administrés.
En tant qu’équipement, le théâtre veille à permettre et faciliter l’accès de tous aux arts et à la culture, dans le digne héritage de la décentralisation initiée par André Malraux.
En tant que service public, le théâtre poursuit une mission de transmission, de sensibilisation et d’ouverture artistiques de tous les publics et notamment des jeunes publics, citoyens de demain.
En tant qu’offre culturelle sur notre territoire historiquement ouvert aux échanges, au commerce maritime et au tourisme, le théâtre doit refléter la richesse de la création artistique internationale, la diversité des langages et la pluralité de regards des grands créateurs de notre temps.
Parce que le théâtre est politique, il doit être ouvert. Ouvert au monde et sur le monde. Parler d’ici et d’ailleurs, parler de nous et en même temps de l’autre. Être connecté avec son temps, tout à la fois critique et confiant en l’avenir. Parce que le théâtre est politique, il contribue pleinement à tisser et resserrer les liens sociaux entre les habitants, développer le vivre-ensemble et les consciences citoyennes. Il interroge les relations entre les hommes, les générations, les peuples, il questionne le contrat social tel qu’il s’est écrit, s’écrit et s’écrira encore.
Parce que le théâtre est politique, il participe au développement de la cité, il permet de mettre en partage nos interrogations sur aujourd’hui, demain et après-demain à partir des expériences passées.
C’est ainsi que, au cours du temps, les artistes n’ont eu de cesse d’inventer, proposer, révéler, éveiller, si bien qu’auprès d’eux, nos esprits se forgent, s’évadent, voyagent et finalement se construisent.
Ainsi, réunis dans l’obscurité de la salle, nous sommes ensemble dans l’altérité partagée, joyeusement en chemin au coeur d’un monde en perpétuel mouvement.
Aussi, pour cet engagement, le désir qu’il nécessite et la confiance qu’il demande, nous souhaitions, au nom de toute l’équipe, adresser nos sincères remerciements à Monsieur Le Maire Vincent Morisse, Mme Jehanne Arnaud, Conseillère Municipale Déléguée à la Culture et l’ensemble des élus municipaux qui nous accompagnent et nous soutiennent au quotidien dans l’accomplissement, à vos côtés, de notre mission de service public.


L’équipe du Carré

 

Un équipement culturel ouvert à la transversalité

Ouvert 365 jours / an, de 9 heures à 24 heures, Le Carré Ste-Maxime regroupe sur un site de 5200 m2, à l'architecture résolument contemporaine :
2 salles de spectacles (480 places et 76 places), une médiathèque, 3 salles de cinéma, un restaurant, un hall monumental destiné à favoriser la confluence des publics autour d'événementiels, performances ou installations.
230 000 publics par an, usagers de la structure, sont témoins de l'ensemble des événements artistiques. La transversalité de la programmation - spectacle vivant / livre / arts visuels - participe activement à la dynamique et la vitalité uniques de cette structure.

Contactez-nous