Théâtre

BERNARD-MARIE KOLTES / CHARLES BERLING

DANS LA SOLITUDE DES CHAMPS DE COTON

18 novembre 2017 > 20 : 30
Durée : 1H15

Tarifs

Tarif : 24€ / CARTE 17€
Tarif réduit : 18€ / CARTE 13€

0.0/5 Note (0 votes)

Deux comédiens fulgurants, Mata Gabin et Charles Berling, l’un dans le rôle du dealer, l’autre de son client. Galvanisants, ce sont deux adversaires, deux partenaires d’une négociation à couteaux tirés, deux facettes d’une même pièce. Ils creusent le verbe de cette langue qui spécule sur l’obscur objet du deal. Le deal comme contrat social, d’autant plus primordial dans notre monde de marchandisation à tous crins. De cette rencontre crépusculaire, s’élève un discours universel.

Doué de sublimes monologues, le théâtre de Koltès serait littéraire s’il n’était aussi charnel. "Dans la solitude des champs de coton" est une pièce sur l’Autre et sur l’Echange. Elle semble dire qu’entre deux êtres, deux pays, deux races, deux sexes, les rapports sont toujours d’ordre marchand, l’objet d’un deal. Le Dealer possède ce que le Client désire mais cette transaction implique que le Dealer dépend aussi du désir du Client. Peu à peu, l’étonnant échange verbal met en jeu les rapports de pouvoir, de séduction, de dépendance qui s’installent entre ces deux inconnus échoués dans la nuit.
« L’important aujourd’hui est de montrer cela, dealer-client, noir-blanc, le dialogue entre les deux personnages dans une joute d’une intelligence remarquable. J’ai cherché à ancrer la pièce dans l’imaginaire d’aujourd’hui. Le noir a une forme de sagesse, le blanc a perdu tous ses désirs. Je m’y retrouve, comme toujours dans les grands rôles, cela fait un écho énorme à ce que je suis, ce que nous sommes. » Charles Berling, comédien, metteur en scène et réalisateur, a joué dans plus de cinquante pièces et films. Depuis 2011, il codirige Le Liberté - Scène Nationale de Toulon.

Medias

La création d’un quasi opéra, sorte de mélodrame métaphysique et urbain que les deux comédiens interprètent en dosant parfaitement austérité et sensualité, violence et douceur, rudesse et fragilité.

TEXTE BERNARD-MARIE KOLTES
MISE EN SCENE CHARLES BERLING
AVEC MATA GABIN ET CHARLES BERLING
CONCEPTION DU PROJET CHARLES BERLING ET LEONIE SIMAGA
COLLABORATEUR ARTISTIQUE ALAIN FROMAGER
DECOR MASSIMO TRONCANETTI
LUMIERES MARCO GIUSTI
SON SYLVAIN JACQUES
ASSITANTE A LA MISE SCENE ROXANA CARRARA
REGARD CHOREGRAPHIQUE FRANK MICHELETTI
PRODUCTION THÉÂTRE LIBERTÉ, SCENE NATIONALE DE TOULON AVEC L’AIDE DE LA SPEDIDAM

Crédit photo : Vincent Bérenger